Retour

Le carême, chemin vers Pâques

6 mars 2019

En chemin vers Pâques sous la conduite de Moïse

Troisième semaine de Carême

Le carême avec Moïse

Après la traversée de la Mer Rouge, Moïse doit faire face aux récriminations du peuple. La tentation les assaille. Être chrétien c’est aussi combattre, accepter de transformer notre façon de penser.

Voir la vidéo.

Un carême qui rayonne sur les autres…

Il ne faut jamais repousser une âme que Dieu rapproche de la nôtre, parce qu’il ne le fait pas sans une importante raison…
J’ai compris la valeur d’un sourire accueillant, le bénéfice d’une sérénité habituelle transformant mélancolie et tristesse en saint contentement. L’amabilité, c’est la charité qui se donne, c’est la patience qui supporte, c’est la force et la paix qui se transmettent d’un seul cœur au cœur de tous… (Marthe Robin)


L’ACCUEIL c’est une ouverture à l’autre, une disponibilité à celui-ci. La rencontre avec Dieu ne se fait pas seulement dans la prière, mais aussi dans la relation à l’autre. L’amabilité, c’est contagieux ! Un regard, un sourire, un mot aimable, un merci sincère…

  • Cette semaine je peux m’attacher à accueillir paisiblement les événements de mon quotidien avec ses contrariétés.
  • J’essayerai de m’accueillir paisiblement moi-même comme je suis.
  • En accueillant ceux que le Seigneur va mettre sur ma route, chaque jour, je chercherai pour l’un d’entre eux quelle importante raison le Seigneur peut avoir de le placer sur mon chemin.

25 mars : Solennité de l’Annonciation

Une des plus grandes fêtes de l’année, le jour où le ciel s’unit à la terre dans le sein de Marie…

La Vierge Marie sera à l’honneur dans les retraites cet été !
15-21 juillet : « Ne crains pas de prendre chez toi Marie », père Alexis Wiehe
12-18 juillet : Avec Marie, se laisser saisir par le Christ, père Philippe Caratgé.

Deuxième semaine de Carême

Le carême avec Moïse

Moïse rencontre Dieu sur le Mont Sinaï. Là il reçoit la Loi de Vie, les Dix Commandements. Il s’est laissé conduire par Dieu. Il est invité à demeurer avec Lui sur la montagne 40 jours et 40 nuits…
Se laisser conduire, demeurer, contempler, autant d’attitudes auxquelles nous sommes invités pendant ce Carême.

Voir la vidéo

Un carême qui rayonne sur les autres…

« La vie n’est donnée par Dieu à l’homme que pour se perfectionner, comme elle est donnée à la fleur pour fleurir; la PAROLE ne lui est laissée que pour être BIENFAISANTE. Nous ne réfléchissons jamais assez sur la gravité et l’importance de cette vie, sur le retentissement de nos paroles… et nous frappons Jésus en plein cœur. » (Marthe Robin)
Pendant cette 2ème semaine de carême, si on s’entraînait à la « BIENDISANCE« ? Cela ferait tellement de BIEN (à nous comme aux autres) de PARLER des autres comme nous aimerions qu’ils parlent de nous!
La médisance fatigue, elle engendre la méfiance et la peur de l’autre.
Nous pourrions choisir chaque jour une personne dont nous allons DIRE DU BIEN consciemment, en soulignant ses dons, ses qualités, ses compétences…

Première semaine de Carême

Le carême avec Moïse

Entrons dans la première semaine de carême avec Moïse. Celui-ci reçoit sa vocation de Dieu qui lui apparaît dans un buisson qui brûle sans se consumer. Écoutons le père Franck.

Voir la vidéo.

Un carême qui rayonne sur les autres…

« Une chose reste toujours, elle est à la portée de chacun: la joie des autres… Donner un peu de calme, de courage, d’espoir, provoquer un SOURIRE, tout cela est un doux travail et il n’est pas nécessaire d’être debout, ni en santé pour le faire…. SOURIRE à l’épreuve, à la peine et chanter dans les larmes, courageusement, pieusement toujours. » (Marthe Robin)
Sommes-nous prêts cette semaine à SOURIRE aux autres? SOURIRE aux événements? SOURIRE à soi-même? SOURIRE à la vie!

Mercredi des Cendres

Entrons dans le carême! Commençons dans la joie le chemin qui nous mène à Pâques ! Réjouissons-nous de ces quarante jours qui nous conduisent au cœur du mystère de notre foi… qui nous préparent à célébrer la nuit de Pâques avec un cœur libéré.
Chaque semaine nous nous laisserons enseigner par Moïse. Il a conduit son peuple pendant 40 ans dans le désert, il nous conduira vers Pâques. Chaque semaine nous découvrirons un nouvel aspect de sa vie.

 

« Nous vous proposons, pendant ce Carême, de marcher avec Moïse. On trouve l’histoire de Moïse principalement dans le livre de l’Exode.
Pourquoi Moïse ? Tout d’abord, Moïse est celui que Dieu a choisit pour sauver son peuple, le sauver de l’esclavage. Le peuple hébreu souffrait, tout en se contentant de sa condition. Pour le sortir de l’esclavage, il fallait quelqu’un qui soit issu de sa race et à la fois venu d’ailleurs. Dieu prépare Moïse à cette vocation spéciale : il est sauvé des eaux, il reçoit une très bonne instruction, il est prince, fils du roi d’Égypte.
Un jour il découvre que son peuple d’origine est esclave. Il passe alors par une période de grande générosité, qui se termine par l’échec, car il a compté sur ses propres forces.
Il faudra que Dieu lui-même l’appelle et se révèle à lui, dans l’épisode du Buisson Ardent. Il faudra qu’il accepte sa mission : conduire son peuple à travers le passage de la Mer Rouge et les 40 années dans le désert, jusqu’en Terre Promise.
On peut facilement faire un parallèle entre les 40 ans du peuple de Dieu au désert et les 40 jours du carême. 40 ans pendant lequel les hébreux ont été tentés de revenir à leurs idoles et à se décourager dans leur chemin vers Dieu, mais Moïse les a conduit à travers tous les obstacles. Il a intercédé pour eux. Il a prié sur la montagne pendant 40 jours et 40 nuits, il y a reçu la Loi, les 10 commandements.
Moïse préfigure Jésus, venu nous sauver de l’esclavage du péché, et nous faire entrer dans une relation d’amitié avec Dieu.
Nous vous invitons donc à vous plonger dans le livre de l’Exode tout au long de ce carême, à le lire par vous-mêmes. Vous verrez que la Parole de Dieu nous parle vraiment, et chaque semaine, nous découvrirons un nouvel aspect de la vie de Moïse. »
Gaëlle